Comment reconnaître une plante subi un trop plein d’arrosage, et que faire ?

Au début, il peut être difficile de reconnaître un excès d’arrosage. N’ayez crainte, c’est tout à fait normal de se sentir perdu. Comme on le sait tous, l’arrosage est une routine essentielle pour que vos plantes restent belles et vivent longtemps. Il est donc important de déterminer leur besoin en eau pour adapter au mieux vos arrosages. L’eau c’est la vie ! Mais comme tout, c’est une question d’équilibre !

Si vos plantes sont victimes de sur-arrosage, le risque de faire pourrir leurs racines est alors très grand. Or, sans racines, les plantes finissent par dépérir. Et là… C’est le drame ! Alors, comme il est dans votre intérêt d’éviter la catastrophe, continuez à lire notre article car aujourd’hui, on vous dit tout !

QUELS SONT LES SYMPTÔMES QUI DOIVENT ALERTER ?

Les feuilles jaunissent et tombent, la plante a l’air flétrie, les jeunes feuilles brunissent, le sol est spongieux… Autrement dit, la plante est dans un état qu’il ne faut pas prendre à la légère. 

NOTRE PLAN D’ATTAQUE POUR SAUVER LA PLANTE : 

Première étape : Retirer la plante de son pot.

Deuxième étape :  Laisser la plante sécher pendant un moment.

Troisième étape : Enlever une partie de la terre en surface de la plante.

Quatrième étape : Retirer les racines pourries.

Cinquième étape : Rempoter la plante.

Sixième étape : Une fois bien sec, le nouveau terreau peut alors être arrosé de nouveau.

Septième étape : Faire attention et reprendre un rythme d’arrosage approprié.

 

 

ASTUCES D’ARROSAGE : 

De manière générale, il vaut mieux s’informer sur la fréquence d’arrosage spécifique à chaque type de plantes. Par exemple, les cactus et les plantes succulentes ont besoin de très peu d’eau, tandis que les Calathea ont besoin d’un substrat maintenu humide. 

Il est aussi important de savoir doser, on vous conseille de laisser sécher le substrat de quelques centimètres entre deux arrosages. 

Le ne doit être ni trop froide, ni trop chaude. Elle doit être à température ambiante pour éviter tout choc thermique. Et assurez-vous qu’il n’y a pas d’eau stagnante dans le pot.

TIPS 🤫 

Tâtez régulièrement la terre avec votre doigt pour vérifier si elle est humide. Attendez que la terre soit légèrement sèche avant d’arroser à nouveau.  

Utilisez un crayon et enfoncez-le dans la terre. Si, en ressortant, il est couvert de terre, c’est que celle-ci est encore humide, pas besoin d’arroser pour le moment. Par contre, s’il ressort sec et propre, cela signifie qu’il est temps d’arroser.

Si le pot vous semble léger, c’est le moment d’arroser votre plante. Si le pot est encore lourd et que la terre est humide, vous devez attendre. 

Une autre raison pour laquelle une plante peut être en mauvais état est que son pot n’a pas de trous de drainage. Elle peut donc être noyée car l’eau ne peut pas s’écouler correctement. Changez donc le pot pour que l’excès d’eau s’écoule, mais que le terreau reste tout de même à l’intérieur du pot. 

Espérons qu’avec ces astuces, votre plante sera éclatante de santé et vous pourrez vous détendre !

 

Psssst… Vous pouvez également demander à notre groupe d’entraide pour tout type de question d’entretien : https://www.facebook.com/groups/legoutdesplantes. Notre communauté sera heureuse de vous aider !

 

Arrosage de plantes

Partager:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn