Règles d’or pour garder des plantes en bonne santé

Quoi de plus agréable que d'avoir des plantes en bonne santé dans sa maison ? Aujourd'hui, les plantes sont indispensables pour agrémenter un intérieur où il fait bon vivre... Mais attention, pour le bon développement de vos amies vertes, certaines erreurs sont à éviter :). Découvrez comment avoir une jungle chez vous sans trop d'efforts !

Afin de garder des plantes en bonne santé, réfléchissez bien à ses besoins avant de l’adopter.

 

UNE MAUVAISE EXPOSITION 

 

Certaines plantes préfèrent une lumière vive, indirecte ou bien filtrée. 

Placez donc les plantes qui ont besoin d’être exposées près d’une fenêtre, tandis que d’autres préfèrent les zones ombragées, loin de la source de lumière. 

 

Bon à savoir : Lorsque l’exposition au soleil est trop importante, la plante peut prendre des coups de soleil. Cela arrive souvent lorsqu’elle est exposée derrière une fenêtre très ensoleillée par exemple. Les feuilles deviendront alors jaunes et brunes et il faudra simplement relocaliser la plante dans un endroit moins lumineux.

 

À l’inverse, une plante qui manque de lumière aura des difficultés à réaliser la photosynthèse et donc à se développer de manière optimale. Ainsi, la croissance s’arrête ou les tiges s’allongent et s’affaiblissent, les feuilles ne sont plus panachées et les fleurs ne s’épanouissent pas.

 

Astuce : pour savoir si votre plante souffre d’un manque de lumière, il suffit de chercher son nom sur notre eshop. Nous avons pour chaque plante une fiche d’entretien en fonction de ses besoins spécifiques de luminosité, d’eau, de rempotage…

UN MANQUE D’ARROSAGE OU UN EXCÈS D’ARROSAGE 

On le sait, l’arrosage n’est pas toujours une mince affaire ! Voici la technique pour ne pas se tromper : c’est de toucher la terre avec son doigt. Si la terre est sèche, la plante a besoin d’eau. En revanche, si la terre est encore humide, il faut attendre avant de l’arroser à nouveau.

Il est également important de détecter quand votre plante est malade à cause d’un excès ou d’un manque d’eau, car il y aura des mesures à prendre : 

Symptômes d’une plante trop arrosée 

Généralement, les feuilles deviennent jaunes à noires.

La principale chose à faire est de vérifier qu’il n’y a pas d’eau stagnante dans le pot et de laisser la plante sécher complètement pendant au moins une semaine avant de l’arroser à nouveau.

À noter : si les racines sont pourries, la première chose à faire est de rempoter votre plante en retirant les racines endommagées pour éviter qu’elle ne meure. 

Symptômes d’une plante très assoiffée

Si les feuilles ont l’air molles et fatiguées, cela signifie que votre plante a besoin d’arrosage.

Il est alors nécessaire de la baigner. Pour cela, remplissez votre baignoire ou votre évier d’eau et mettez votre plante dedans.

Grâce à cela, elle pourra s’hydrater à son rythme et retrouver ses fonctions vitales.

Remarque : ne privez jamais vos plantes grasses ou cactées d’eau : comme toutes les plantes, elles doivent boire, mais en petites quantités !

 

 

UNE HYGROMÉTRIE TROP FAIBLE 

Les plantes d’intérieur sont souvent originaires des régions tropicales et subtropicales.

Il est important d’imiter leur environnement naturel.

Ainsi, il y a trois choses à faire :

– Vaporisez plusieurs fois par semaine. Ce procédé consiste à diffuser de l’eau en pluie très fine sur vos plantes d’intérieur et permet d’augmenter l’hygrométrie.

– Regroupez vos plantes : c’est un excellent moyen de créer un microclimat qui profitera à vos plantes.

Par exemple, les Calathea et les Alocasia adorent l’humidité ! 

– Utilisez des billes d’argile, cette méthode vous permet de remédier à l’air sec des intérieurs. L’eau s’évapore progressivement des billes et entoure la plante d’une atmosphère humide.

– Pour garder vos plantes en bonne santé, mettez la à l’abri des courants d’air et du chauffage, elles détestent ça ! 

 

UNE ATTAQUE DE NUISIBLES 

Araignées rouges, moucherons, pucerons et thrips sont des parasites qui envahissent très souvent nos plantes d’intérieur et qui se multiplient malheureusement rapidement.

Voyons comment y remédier : 

La principale cause pour laquelle ils décident de s’installer sur nos plantes c’est lorsque l’air est trop sec, la solution est toujours de maintenir un bon niveau d’humidité.

Pour ce faire, vous pouvez vaporiser régulièrement les feuilles de vos plantes (même l’arrière).

S’ils sont toujours là, diluez dans 1 litre d’eau 1 cuillère à café de savon noir liquide, 1 cuillère à café d’huile végétale et 1 cuillère à café d’alcool à 90° sur les nuisibles. Renouvelez l’opération si nécessaire. 

plante en bonne santé

UNE PLANTE TROP À L’ÉTROIT DANS SON POT : 

 

Pour savoir si la plante est trop comprimée dans son pot, vous devez la retourner pour ausculter le fond du pot.

Si les racines sortent des trous de drainage, elles ont un besoin urgent d’espace. En effet, le danger est que les racines elles-mêmes ne puissent plus nourrir la plante, alors faites attention !

Si vous souhaitez en savoir plus, cliquez ici pour découvrir notre article sur le rempotage.  

Et voilà, vous n’avez peut-être pas de diplôme en botanique, mais vous connaissez désormais les bases pour garder des plantes en bonne santé ! 

Partager:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn