Quelle différence entre lumière directe et indirecte ?

Parlons plantes, parlons lumières ! On le sait : ô combien la lumière est vitale pour toutes plantes. Sans cet élément, elles ne pourront pas se développer. Le saviez-vous ? Les plantes utilisent la lumière comme source d'énergie pour la photosynthèse. Ce processus permet à nos amies vertes de se nourrir par leurs feuilles.

Une question se pose : Toutes les plantes ont-elles vraiment besoin d’une lumière forte pour s’épanouir ?

Pour vous répondre le plus simplement possible : imaginez qu’un bon nombre de plantes vivent dans des milieux arides, donc dans des lieux vivement éclairés. Mais à l’inverse, il existe des plantes qui, dans les forêts tropicales, vivent en permanence dans l’ombre des arbres. 

Schématiquement, en fonction des pièces de l’habitat, la luminosité de la pièce aura une incidence sur le choix et l’emplacement de votre plante. Alors avant de décider quoi faire et pour y voir un peu plus clair, lisez notre article !

C’est quoi une lumière directe ?

Par exemple, une pièce à vivre orientée au sud prend le maximum de soleil tout au long de la journée. C’est l’emplacement à privilégier pour celles qui exigent un max de luminosité.

À partir de ce constat, on mise sur les : Cactus, Pilea, Ceropegia, Senecio, Beaucarnea, Croton, Pachira, Ficus, Palmier

À savoir : La lumière directe du soleil peut provoquer des petites brûlures sur les feuilles. Alors attention à ne pas exposer votre plante trop près de la fenêtre par temps chaud sur de longues périodes.

C’est quoi une lumière indirecte ?

Par définition, on parle de lumière indirecte lorsque la pièce est éclairée par une luminosité douce et uniforme. Il s’agit principalement de fenêtres orientées au nord qui offrent une exposition moins intense car les rayons du soleil n’ont pas la possibilité d’entrer directement. Mais cela correspond également à des fenêtres orientées à l’est, par lesquelles la pièce bénéficie d’un soleil doux le matin (c’est d’ailleurs l’exposition idéale pour profiter d’une lumière tamisée).

En général, lorsqu’on vous dit que votre plante doit recevoir un ensoleillement indirect, cela signifie qu’elle doit être un peu éloignée de la fenêtre. 

Vous aurez le choix entre : Calathea, Pothos, Anthurium, Asparagus, Begonia, Zamioculcas, Dieffenbachia, Lierre, Peperomia, Spathiphyllum 

À noter : À l’absence de lumière, il est fort à parier qu’elle ne fera pas long feu. N’oubliez pas, elle a besoin d’un minimum de lumière pour vivre. 

Mais comment savoir quand ma plante a besoin de lumière ?

En fait, on remarque plusieurs signaux : les feuilles sont pâles et plus petites, la plante s’étiole, elle se penche nettement dans la direction de la source de lumière, ou encore elle perd peu à peu son feuillage panaché et prend une couleur uniforme. 

Comment la « soigner » ? Il faut tout simplement la rapprocher de la lumière et la tourner régulièrement afin qu’elle bénéficie d’une luminosité uniforme. Bon, maintenant que vous savez tout, il n’est pas nécessaire de renoncer à l’idée d’avoir des plantes dans votre maison ! 

Allez, bon Green shopping et que la force verte soit avec vous pour dynamiser votre intérieur !

lumière sur une plante

Partager:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn