Quelle plante d’intérieur facile d’entretien choisir ?

Vous souhaitez acheter une plante d’intérieur facile d'entretien mais vous avez peur de mal vous en occuper ? Pas de panique ! Dans cet article, nous allons vous présenter une sélection de plantes et tous les conseils dont vous aurez besoin pour vous en occuper comme il se doit. On le sait, une plante, comme tout être vivant, a des besoins et demande une attention particulière. Lorsqu’on ne s’y connaît pas, il peut être compliqué de sauter le pas. C’est pourquoi nous tenons à vous accompagner et vous aider à faire les bons choix.

Veillez à bien réfléchir aux conditions de vie que vous allez pouvoir offrir à votre plante d’intérieur facile d’entretien avant de l’acheter.

Conseils avant d’acheter 

Avant d’acheter la plante qui sera à vos côtés pour de longues et belles années grâce à nos conseils, il est primordial de faire une analyse pour savoir ce que vous recherchez.

On vous rassure, avec une plante facile d’entretien, ce sera le plus gros du travail !

Pour ce faire, vous devez déterminer dans quelle pièce vous souhaitez la mettre. Il est primordial de placer votre plante dans un environnement qui lui conviendra et qui répondra à ses attentes. Autrement, vous risquez de la mettre en danger, voire de la tuer.

Toutes les plantes ont besoin d’un certain degré de luminosité ou d’humidité, d’une certaine température… Si vous mettez une plante qui a besoin de beaucoup de lumière directe dans une pièce sans fenêtre, ça ne fonctionnera pas. C’est la même chose si vous mettez à l’air sec une plante tropicale qui est habituée à une atmosphère humide.

facile d'entretien

Top 5 plantes  

Vous allez pouvoir passer à l’étape la plus simple si vous avez respecté nos conseils: le choix de votre plante facile d’entretien en fonction des critères que vous aurez analysés au préalable. Ce qui va être décisif pour vous, c’est l’entretien que demandera votre plante au quotidien et votre capacité à répondre à ses besoins. 

Dans cet article, on a sélectionné 5 plantes parfaites pour les personnes qui n’ont pas la main verte ou qui n’ont pas forcément le temps d’en prendre soin.

 

Zamioculcas Zamiifolia 

Autrement appelée la plante ZZ, c’est LA plante increvable. Même en essayant, vous n’arriverez pas à la tuer ! C’est une plante très robuste qui s’adapte facilement à différents environnements et qui résiste fortement aux maladies. 

CONSEILS

Il appréciera une place proche d’une fenêtre avec une bonne luminosité mais il s’adapte tout autant aux endroits faiblement éclairés. 

Le Zamioculcas Zamiifolia supporte bien les oublis d’arrosage mais il craint le trop plein d’eau. Pour éviter cela, vous pouvez l’arroser modérément lorsque la terre est sèche. Si vous voyez que ses feuilles commencent à jaunir, c’est que vous l’arrosez trop. Le mieux reste de le laisser tranquille. 

 

Aloe Vera 

C’est une plante reconnue pour ses propriétés curatives, mais elle fait aussi partie des plantes faciles d’entretien car elle est robuste. 

CONSEILS 

L’Aloe Vera a besoin d’une bonne exposition à la lumière du soleil alors assurez-vous de bien le placer près d’une fenêtre. Vous n’aurez pas besoin de beaucoup l’arroser, attendez juste que le terreau soit totalement sec entre deux arrosages.

 

Monstera Deliciosa 

Aussi connu sous le nom de Faux Philodendron, le Monstera Deliciosa est une plante qui peut tout à fait correspondre aux débutants. En effet, il suffit de l’observer pour savoir ce dont il a besoin car il communique tous ses besoins. S’il reçoit trop de lumière, ses feuilles jaunissent. Et s’il en manque, ses feuilles se développent vers l’ombre au lieu de s’orienter vers la lumière. 

CONSEILS 

Il a besoin de lumière mais une exposition directe aux rayons du soleil pourrait lui nuire. Placez-le dans une pièce lumineuse ou semi-ombragée. 

C’est une plante qui apprécie l’humidité et son arrosage ne doit pas dépasser deux fois par semaine. Attendez entre deux arrosages que la terre soit complètement sèche. 

Vous pouvez aussi vaporiser les feuilles de votre Monstera de temps en temps, il vous en sera reconnaissant. 

 

Sansevieria Trifasciata

De la même trempe que la plante ZZ, la Sansevieria Trifasciata (ou Langue de Belle-Mère) est aussi une plante très coriace. Une fois adoptée, vous ne pourrez plus vous en débarrasser. Elle est quasiment indestructible car elle s’adapte à tous les intérieurs. C’est pour cela que c’est une plante facile d’entretien.

CONSEILS 

Pas besoin de lui réserver un spot près de la fenêtre. Elle aime profiter de la lumière du soleil mais elle se développe aussi bien dans une faible luminosité. 

Elle peut survivre des semaines sans arrosage, c’est la plante parfaite pour les personnes qui ont la mémoire courte. De plus, elle ne supporte pas que son terreau soit trempé. Un arrosage tous les dix jours est amplement suffisant et ralentissez le rythme en période hivernale. Attendez bien que la terre soit sèche entre deux arrosages et surveillez que les feuilles ne se dessèchent pas. 

 

Maranta Leuconeura 

On vous la recommande même si elle peut vous effrayer par moments. Elle ne porte pas le surnom de plante prieuse pour rien ! En effet, la Maranta Leuconeura a pour habitude de se recroqueviller sur elle-même le soir (comme des mains se rejoignant pour prier). Le bruit qu’elle produit en bougeant pourrait vous surprendre si vous la placez dans une pièce silencieuse. 

CONSEILS 

Gardez-la loin de la lumière directe du soleil, elle tolère une luminosité moyenne mais elle se plaît bien mi-ombre. Il faut toujours laisser sa motte légèrement humide ; arrosez votre Maranta une à deux fois par semaine. Vous pouvez aussi brumiser son feuillage de temps en temps. 

 

Conseils d’entretien généraux

Le sur-arrosage

Oubliez tout ce qu’on a pu vous dire auparavant. L’expression « Il vaut mieux trop que pas assez » est sûrement valable lorsqu’on parle de nourriture mais elle ne l’est pas pour les plantes ! Une plante trop arrosée va mourir rapidement alors qu’une plante qui manque d’eau ira puiser dans ses réserves en attendant le prochain arrosage. 

Pour savoir facilement si votre plante a besoin d’eau, il suffit de regarder son terreau; s’il est encore humide, n’arrosez pas. Par contre, s’il est sec, vous pouvez y aller. Et surtout, si vous avez une soucoupe, videz-la pour ne pas que l’eau stagne dedans. 

 

Connaître sa plante et l’observer

Ça peut vous sembler logique mais vous devez retenir le nom de la plante que vous allez acheter. C’est indispensable pour trouver des informations au sujet de la fréquence d’arrosage, du terreau ou encore de ses besoins en lumière. 

Il faut aussi que vous preniez le temps d’observer votre végétal quotidiennement, cela vous permettra peut-être de comprendre ses besoins. Comme nous vous l’avons expliqué pour le Monstera Deliciosa, votre plante va vous montrer des signes que vous devrez interpréter pour pouvoir bien lui répondre. Savoir décrypter les signaux de votre plante pourra la sauver de beaucoup de dangers (parasites, sécheresse, soif…).

 

Le rempotage 

Lorsque vous achèterez votre plante facile d’entretien, elle sera probablement dans un pot de culture en attendant que vous en changiez. Vous pouvez la laisser dans ce même pot tant que ses racines ne sont pas trop à l’étroit. Par la suite, dès que les racines dépassent vous devez la placer dans un pot plus grand pour lui donner plus d’espace. 

Pour accorder un rempotage optimal à votre plante, il vous faut choisir un pot plus grand (jusqu’à deux fois maximum). Un pot en terre cuite serait idéal. Grattez ensuite la motte pour enlever le maximum de tourbe, qui peut nuire à votre plante sur le long terme. Il ne vous reste plus qu’à mettre votre plante dans sa nouvelle maison et à compléter les espaces vides avec du terreau spécial rempotage plante d’intérieur. Pas de panique, une fois le premier rempotage fait, vous n’en entendrez plus parler avant longtemps, promis 😉.

 

Le nettoyage et la brumisation 

Les feuilles de votre plante sont tout autant susceptibles de prendre la poussière que vos meubles. C’est pourquoi il est bénéfique de les nettoyer de temps en temps avec un chiffon humide. La poussière accumulée crée une couche supplémentaire, ce qui empêche la photosynthèse.

La brumisation permet aussi de dépoussiérer le feuillage de votre plante tout en augmentant son hygrométrie. Pour les plantes tropicales, cette action très simple permet de remédier à la sécheresse souvent ressentie en appartement. De plus, cette technique éloigne les acariens car ils détestent l’humidité. Vous pouvez vous en servir en prévention (brumisez régulièrement) ou pour vous débarrasser d’une petite invasion (brumisez plusieurs jours d’affilée). En revanche, pour ne pas agresser les feuilles, veillez à utiliser une eau de pluie ou n’importe quelle eau non calcaire. 

 
facile d'entretien

Voilà ! On vous a donné toutes les clés pour choisir la plante facile d’entretien la plus adaptée à votre intérieur. A vous maintenant de vous lancer et grâce à nos conseils et astuces, ce sera un jeu d’enfant ! 

Partager:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn